Historique du groupe

    Créé au début des années 60 par Mme Christiane PINEAU, alors directrice de l'école maternelle de LEZAY, le groupe était l'une des trois sections de la Société d'Education Populaire avec la troupe théâtrale et la fanfare locale. Son répertoire, comme cela était à la mode alors, était consacré aux danses d'Europe (Bretagne, Tyrol, Yougoslavie, Israël...).

    A la création de l'Union Poitou-Charentes pour la Culture Populaire (U.P.C.P.), quelques danseurs participent à un premier stage de recherche sur les traditions populaires et à la collecte de contes, de chansons, de danses et de musique de notre région. On se rend alors compte qu'il est grand temps d'organiser une opération de sauvetage de ces traditions auprès de nos anciens. Les stages s'enchaînent et permettent de retrouver des danses qui font maintenant partie du répertoire des Danseurs du Chaboussant.

    Le groupe se sépare de ses anciens costumes sans caractère pour adopter les costumes traditionnels de nos campagnes, originaux ou copies. Une exposition, "Sur les chemins du passé", permet de montrer les objets retrouvés au cours de ces recherches. Elle sera le point de départ du Musée du Chaboussant, d'abord installé à SAINT-VINCENT LA CHÂTRE puis  transféré à LEZAY grâce à l'aide de la municipalité locale.

    Le groupe, au cours de ses 40 ans d'existance, a connu des fortunes diverses: effectifs variant de 40 à 20 membres, orchestre passant de 7 à un seul musicien pour revenir maintenant à 8, abandon très momentané des costumes traditionnels pour le blue-jean, développement de la Fête des Traditions Populaires (4ème dimanche d'août) qui deviendra une des grosses animations lezayennes, échanges avec l'étranger (Pologne depuis 1991 et Espagne en 1992 et 2001).
    

     Mais la date la plus sombre de notre histoire sera celle de la disparition de Jean-Pierre GUIARD.
     Agriculteur du bout des orteils à la pointe des cheveux, amoureux de son terroir et de ses traditions, il a su apporter sa touche à la construction du groupe des Danseurs du Chaboussant.
     Exigeant sur l'authenticité, amoureux de la langue poitevine qui était la sienne, spécialiste en danse, en histoire locale, en vannerie, en contes de la tradition populaire, il sortira deux disques en compagnie d'Ulysse DUBOIS dans lesquels il fera revivre les aventures de Pierre BAUDELET, de Victor et Léa, de Jean le Sot et autres gloires locales ainsi que les menteries de la ferme de la Groie l'Abbé.